mardi 19 novembre 2013

Patience...

On a peur de finir seul
Alors on cherche notre confort
On le trouve et on l'adore
Puis on le quitte et il est seul

Tourment éternel des amours naissants
Qui jaillisent et fânent en un instant
On en oublierai presque le jour
Ou l'on dit la première fois "je t'aime mon amour"

Patience de l'un et attente de l'autre
Seul compte le savoir faire des choses
Qui s'entremêlent pour ne faire qu'un
Le seul et l'unique, l'amour des siens

Puis avec le temps l'amour s'aigri
La saveur des caresses s'estompe
Le fruit de tend d'ivresses
Perd soudain toute saveur dans l'ombre

Mais on a toujours ces souvenirs
Bons ou mauvais qui ressurgissent
Alors que plus personne ne nous attire
Et que la solitude n'agisse

Bon ou Mal on en vit
On continue d'aimer
Parce que malgré la frénésie
Il n'est rien de meilleur que d'aimer...




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire